OSTÉOPATHE A BOURGOIN-JALLIEU

04.37.03.19.92

  • Previous
  • Next
  • Ostéopathe à Bourgoin-Jallieu

    Ostéopathe à Bourgoin-Jallieu

  • Léa Dao

    Léa Dao

Les dates clés où il faut consulter:

  • Bilan de la naissance : dès la sortie de la maternité
  • 4 mois : la tête plate
  • 6-10 mois : le 4 pattes
  • Bilan de la marche = 2-3 mois près le début de la marche
  • ou 14-15mois s’il ne marche toujours pas (vérification des blocages)
  • 4 ans = la fin de l’acquisition de la marche

 

La naissance est le premier traumatisme de la vie.

 

Nourisson ostéopathe à Bourgoin JallieuLors de l’accouchement, le crâne fœtal est soumis à la force des contractions utérines. De plus, certaines techniques comme l’expression abdominale (lorsqu’on a appuyé sur le ventre de la femme enceinte pour facilité l’expulsion), ou l’utilisation d’outil tel que les forceps ou la ventouse, augmentant les contraintes exercées sur le crâne du nouveau-né. Les tensions intra-crâniennes sont souvent invisibles (elles concernent 80% des nouveau-nés), c’est pour ces raisons qu’il est nécessaire, après la naissance de faire une visite de contrôle chez l’ostéopathe.
Plus l’ostéopathe voit le bébé tôt, dès la sortie de la maternité, plus les tensions, notamment crâniennes, sont faciles et rapides à corriger.
Le crâne du bébé est fragile, lors de l’accouchement, les différents os du crâne se superposent pour diminuer la taille de la tête, permettant ainsi le passage dans le bassin de la maman. Dans les 24 à 48 heures après l’accouchement, ces os se déploient tous seuls et se juxtaposent pour prendre leur place. Mais parfois selon le déroulement plus ou moins facile de l’accouchement, certains os du crâne restent chevauchés et vont ainsi créer des tensions qui peuvent gêner un bon développement cérébral. Lors de la séance post-natale, l’ostéopathe vérifiera toujours la présence ou non d’un chevauchement.

 

Les tensions que l’enfant présente à la naissance ne sont pas uniquement dues à l’accouchement mais aussi à des pressions subies pendant la grossesse. Il n’est pas rare d’avoir des contractions pendant la grossesse nécessitant la prise d’antispasmodique. A chaque contraction, le bébé se sent comprimé ; des tensions s’installent et persistent après la naissance.
Un enfant né par césarienne n’ayant pas subit ces contraintes et n’ayant, par conséquence, pas eu le crâne modelé par les pressions utérines devrait lui aussi effectuer une visite de contrôle pour vérifier que les tensions durant la grossesse n’ont pas laissé de blocage.

 

Les coliques du nourrisson


Que le bébé soit allaité ou au biberon, les coliques du nourrisson arrivent généralement vers 1mois. En une séance (voir deux séances grand maximum), l’ostéopathe libérera les tensions du ventre de votre bébé, souvent associé à des plantes, les coliques sont des maux qui passent très rapidement. Ce serait dommage de laisser souffrir votre bébé.
L’ostéopathe avec des techniques très douces (souvent les bébés dorment pendant la séance) soulage les tensions digestives. Ces tensions telles que les coliques, les constipations, les diarrhées, les régurgitations sont rapidement soulagés par une voir deux séances. Pour les régurgitations, c’est selon l’importante des régurgitations, et si les régurgitations ne cachent pas un reflux gastro-œsophagien qui est plus douloureux et plus long à soigner.

 

Attention au matériel de puériculture, tout n’est pas forcement idéal pour la tête de votre bébé.


A la naissance le crâne du bébé est du cartilage, c’est pour ça qu’il est très fragile. Au fur et à mesure des semaines, le crâne va se densifier pour devenir de l’os.
Le matériel de puériculture est souvent trop dur pour le crâne, les matelas trop dur et trop plat. Le crâne étant du cartilage et fragile jusqu’à 5mois, va s’aplatir au contacte de surface trop dure. La plagiocéphalie (crâne aplati à l’arrière du crâne ou sur un coté) peut être évité, l’ostéopathe vous donnera toutes les recommandations pour éviter ces déformations du crâne qui arrivent très rapidement, vers 2 - 4 mois.
Les parents s’entendent dire que cela se remettra tout seul. Il est rare, malheureusement, que cela se remette  tout seul sans laisser des séquelles. L’équilibre est rompu, il y a donc dysfonction qui relève d’un traitement ostéopathique.

 

ATTENTION, après 5mois c’est trop tard


Attention, l’ostéopathe peut corriger un crâne plat qu’avant 5mois, après c’est trop tard, l’ostéopathe pourra que soulager les tensions pour le bien être de l’enfant sans corriger l’aspect de sa tête. Et plus on s’approche des 5mois plus c’est compliqué de corriger un crâne. Donc dès les premiers signes de tête plate, amenez votre bébé chez l’ostéopathe.
Selon le cas, si la plagiocéphalie est trop importante, l’ostéopathe vous recommandera un neurochirurgien spécialisé en plagiocéphalie  qui vous conseillera et fabriquera un casque que bébé portera quelques mois.

 

Le torticolis, il peut être congénital ou acquis.


Bébé ostéopathe Bourgoin Jallieu 38300Le torticolis acquis résulte d’une mauvaise position de couchage ou de tensions digestives. Après une ou quelques séances d’ostéopathie, votre bébé retrouvera une mobilité complète de la tête, et donc un confort.


Le torticolis congénital résulte d’une mauvaise position utérine, le bébé dès la naissance présente un déficit de rotation de la tête d’un coté et/ ou la tête penchée sur un coté. Votre bébé a grandit pendant 9mois dans une mauvaise position, donc les tensions sont plus grandes que pour un torticolis acquis. Il est donc nécessaire de faire plusieurs séances d’ostéopathie associées à des séances de kinésithérapie pédiatriques. Le kinésithérapeute doit être bien spécialisé en pédiatrie.

Pour le dos de votre bébé et son bien être, l’ostéopathe pourra vous donner des conseils simples à suivre pour que bébé se sente en sécurité dans le respect le sa colonne vertébrale.
Pendant 9mois, le bébé grandit dans votre utérus qui est rond et moelleux. Dès qu’il ouvre les bras, il sent la paroi de votre utérus. Une fois sortie de votre ventre, bébé perd ses repères. Si on le couche dans un lit  plat, dur, sans rien autour de lit, dès qu’il va ouvrir les bras, il va sentir le vide, et donc il se sentira perdu, dans l’insécurité, se traduisant par des pleurs.
Votre ostéopathe vous donnera quelques conseils simples, facile à mettre en place pour le bien-être de votre bébé.

 

Après l’accouchement, il faut penser à consulter un ostéopathe :

  • Lorsque l’accouchement s’est fait sous péridurale ou rachianesthésie
  • Lorsque l’accouchement a été trop long (plus de 8h) ou trop rapide (moins de 3h)
  • Lorsqu’on a eu des jumeaux
  • Lorsque le bébé s’est présenté par le siège, le front ou la face
  • Quand le cordon s’est enroulé autour du cou
  • Lorsqu’on a tiré trop fort sur la tête du nourrisson, et qu’on a utilisé ventouse, forceps ou spatule.
  • Lorsqu’on a appuyé sur le ventre de la maman pour facilité l’expulsion
  • Lorsque la maman a chuté dans les dernières semaines de grossesse
  • En cas de césarienne programmée ou faite en urgence
  • en cas de souffrance fœtale
  • en cas de réanimation, même légère du bébé
  • un bébé prématuré (leurs crânes sont plus fragiles)

 

Apprendre à OBSERVER son bébé : Ne pas hésitez à consulter un ostéopathe dans les cas suivants :

  • Le bébé se cambre en arrière lorsqu’on le prend dans les bras, lors de la tétée, lorsqu’il dort.
  • Le bébé est raide avec les bras et les mains crispés
  • Le bébé ne dort pas
  • il pleurs tout le temps
  • il digère mal et il est agité après la tétée ou le biberon
  • il perd ses cheveux derrière la tête de manière asymétrique
  • il est tombé de la table à langer, même si une radio du crâne ne montre aucune lésion, les tenions sont là.
  • il positionne mal sa jambe ou son pied
  • il met toujours un bras en arrière
  • il tourne la tête toujours du même coté et/ou dort la tête toujours du même coté
  • il a des otites, bronchiolites à répétition et il a une respiration ronflante

 

L'ostéopathe ne remplace ni le médecin traitant, ni le pédiatre ou tout autre spécialiste dont votre enfant aurait besoin.