OSTÉOPATHE A BOURGOIN-JALLIEU

04.37.03.19.92

  • Previous
  • Next
  • Ostéopathe à Bourgoin-Jallieu

    Ostéopathe à Bourgoin-Jallieu

  • Léa Dao

    Léa Dao

Mal de dosostéopatheLe « mal de dos » (lombalgie, dorsalgie, cervicalgie, sciatique ou sciatalgie, cruralgie, lumbago) est le cheval de bataille de nombreuses spécialités médicales ou paramédicales : rhumatologue, vertébrothérapeutes, kinésithérapeutes. L’approche thérapeutique de ces affections par l’ostéopathie est différente par le concept et spécifique par les techniques utilisées. Différentes, car l’ostéopathe considère dans la majorité des cas ce symptôme comme la conséquence d’une suite de blocage adaptative plus ou moins complexe. Spécifique, car l’ostéopathe utilise une gamme d’outils thérapeutiques allant de la manipulation vertébrale aux techniques viscérales (le ventre) et crâniennes.


Considéré comme le mal du siècle, les douleurs du dos ne sont pas une fatalité. Votre mal de dos peut avoir de multiples causes, un faux mouvement, une mauvaise position de travail (devant l’ordinateur, travail répétitif ou de force), inconfort en voiture, une ancienne chute même anodine, une ancienne entorse de cheville ou du genou, la pratique de sport, mais aussi des troubles digestifs. Des soucis dentaires ou de position de la mandibule (mâchoire) peuvent entrainer des douleurs du dos. Le stress ainsi que la fatigue sont aussi des facteurs augmentant les douleurs du dos.


L’ostéopathe exerce dans le cadre d’une approche globale de l’individu et s’appuie sur une connaissance approfondie de l’anatomie et de la physiologie acquise en six années d’études. Il n’utilise que ses mains. Pour une douleur de dos, l’ostéopathe ne va pas uniquement s’occuper de la zone de douleur. Il va rechercher tous les blocages qui peuvent modifier la posture et entraîner une douleur de dos. C’est pour cette raison qu’il ne faut pas s’étonner que l’ostéopathe commence par regarder les pieds avant de manipuler le dos.


L’ostéopathie pour tous les âges :


-Chez le nourrisson, les fortes pressions (contractions utérines) et tensions lors de la naissance ont agit sur la mobilité des os du crâne et du rachis. Ces tensions causent des perturbations fonctionnelles (forte régurgitation, sommeil perturbé, colique, torticolis congénital, difficulté à s’alimenter, respiration bruyante).
-Chez l’enfant, la douleur de dos générée par le port du cartable trop lourd, par une chute, par une scoliose, n’est jamais à négliger.
-Chez l’adulte, le stress, une chute, une péridurale, une rachianesthésie, ainsi qu’une mauvaise position de travail, des conditions de travail pénible peuvent engendrer une modification de la posture, et par conséquences des blocages et des douleurs.
-Chez la personne âgée, les douleurs ne sont pas une fatalité, même en cas d’arthrose ou d’ostéoporose. Des techniques douces et adaptées à chacun permettront de les soulager.


Cette approche n’exclue en aucun cas les examens ni les bilans conventionnels (radio, IRM...) demandé par le médecin.


Des traumatismes, physiques ou émotionnels, anciens ou passés inaperçus sont susceptibles de provoquer des séquelles douloureuses même plusieurs années après.
L’ostéopathe fait prendre conscience à chacun qu’il est responsable de son capital santé, qu’il peut préserver par un suivi ostéopathique régulier de deux fois par an.


Les lombalgies :


Les lombalgies sont souvent dues à un déséquilibre du bassin. Si le bassin est de travers la tension des muscles de chaque coté des lombaires n’est pas la même. Cette différence de tension va bloquer les lombaires et créer une douleur. Une lombalgie peut se manifester également suite à des troubles digestifs. Les organes et viscères sont attachés sur la colonne vertébrale et sur le bassin, donc il n’est pas rare de voir apparaître une douleur lombaire suite à une diarrhée, une constipation ou une gastro-entérite. C’est pour ces raisons qu’un ostéopathe ne se contente pas de débloquer les vertèbres mais aussi de vérifier la mobilité du bassin, des membres inférieurs et la tension des organes.


Dorsalgies :


Les dorsalgies peuvent également apparaître suite à un déséquilibre du bassin. Les lombaires sont plus ou moins adaptées au déséquilibre du bassin sans créer de douleur, petit à petit la tension remonte jusqu’aux dorsales et déclenche une douleur. Les tenions peuvent même remonter jusqu’aux cervicales. Ceci se produit souvent si la personne a des troubles au niveau de l’estomac. L’estomac étant tendu va tirer sur les dorsales et le diaphragme sur lequel il est attaché. Les conditions de travail joue beaucoup sur l’apparition des douleurs, toutes personnes assises devant un ordinateur ou qui portent des charges va mettre des tensions sur les trapèzes. Les trapèzes sont de grands muscles qui partent du milieu du dos (12e dorsale) jusqu’à la base du crâne. Ces muscles, tendus, peuvent provoquer des dorsalgies, cervicalgies et des maux de tête.


Cervicalgie :


Elles peuvent être dû à un déséquilibre du bassin, des vertèbres lombaire ou dorsale. Mais également causé par une tension au niveau du foie ou de l’estomac, une mauvaise position de sommeil. Elles peuvent également apparaître après des tensions provoquer par un décalage de la mâchoire. Ce décalage va induire des tensions musculaires au niveau des cervical. Sans oublier que les cervicales peuvent déclencher des maux de tête et des vertiges.

 

Scoliose :


Une scoliose est une déformation plus ou moins importante de la colonne vertébrale dans le plan latérale. Elle peut s’accompagner d’une torsion de la colonne vertébrale, du thorax et/ou de l’abdomen. Toutes scolioses entraînent des blocages articulaires et des tensions musculaires, c’est pour cette raison qu’il est important de faire 2 séances d’ostéopathie par an pour lever ses blocages et permettre une meilleur mobilité du rachis malgré la déformation ; et donc diminuer les douleurs.


Les entorses et fractures :


Il est nécessaire de faire une séance d’ostéopathie après une entorse ou une fracture, pour d’un part remettre l’articulation en place. Car avec le choc, il est très fréquent de retrouver une ou plusieurs articulation bloquer ainsi que des tensions ligamentaires et musculaires. D’autre part, pour les entorses des membres inférieurs, le port de béquille ou même le simple fait de boiter va induire des tensions au niveau du bassin ; qui rapidement le bloque. Puis à son tour le bassin va mettre des tensions au niveau du dos pouvant aller jusqu’à la cervicalgie. Il est important après chaque entorse, de faire des séances de Kinésithérapie pour renforcer les muscles entourant l’articulation et ainsi compenser les ligaments qui ont été étiré.


Toutes chutes, accidents de voiture, coup du lapin, stress ou mauvaise position au travail peuvent déclencher des cervicalgies, dorsalgies, lombalgies. Deux séances d’ostéopathie par an permettent de lever les blocages accumulés durant les 6mois précédent la séance et anticiper sur d’éventuels blocages.