OSTÉOPATHE A BOURGOIN-JALLIEU

04.37.03.19.92

  • Previous
  • Next
  • Ostéopathe à Bourgoin-Jallieu

    Ostéopathe à Bourgoin-Jallieu

  • Léa Dao

    Léa Dao

HandicapL’ostéopathie est une aide précieuse pour les handicapés.


Il existe plusieurs types de handicaps :

  • Les lésions de naissance : infirmité motrice cérébrale, encéphalites, trisomies …
  • Les lésions post-traumatiques : paraplégies, tétraplégies, amputation…
  • Les lésions neurologiques acquises : Hémiplégie, sclérose en plaque, sclérose latérale amyotrophique, spondylarthrite ankylosante…

 

Dans tous ces cas, si l’ostéopathie ne soigne pas la source du problème, elle est une aide précieuse, car elle permet sur le plan fonctionnel d’établir des conditions les meilleurs possibles pour aider à la récupération ou au développement de l’organisme.

 

Chez l’enfant :


« La structure gouverne la fonction » a dit A.T. STILL fondateur de l’ostéopathie.
Ainsi en redonnant la mobilité diminué ou perdue aux structures du corps (os, ligament, aponévroses), l’ostéopathie aura un effet bénéfique sur la fonction de ces structures.

Restrictions, déformations, immobilités du crâne peuvent gêner le développement du cerveau de l’enfant, car elles limitent l’espace du cerveau dans le crâne. Ces restrictions diminuent l’élasticité tissulaire et peuvent provoquer des perturbations dans la circulation des flux intracrâniens.

Pour les enfants gravement lésées au niveau du système nerveux centrale, le but sera de redonner à leur « mouvement respiratoire primaire » un fonctionnement optimum, ce qui aidera son corps à se détendre.

 

Chez l’adulte :


L’ostéopathie va permettre une récupération plus rapide et une limitation des séquelles. Elle apporte un meilleur confort de vie, un mieux-être physique et psychique aidant à supporter les difficultés rencontrées.

Moins tendu, moins nerveux, souffrant moins, il est « moins mal dans son corps ». Cela se répercute sur sa vie relationnelle et familiale.

L’ostéopathie n’est, bien entendu, pas une méthode exclusive, mais doit s’inscrire dans un cadre thérapeutique faisant appel à tout ce qui peut aider les handicapés.